Souvenir Partagé, Mémoire Souvenue, Mazagan – El Jadida Soutenue: Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui partagé un souvenir, se souvenir d’une mémoire.

dnrpSsoeot38410m859c8g5mt9105mha8u735h5096116881ah84f2287uh4  · 

6 Years Ago See your memories

Active

Said El Mansour CherkaouiMazagan Magazine

dnrpSsoeot3 21 t859c8g5p09130m1aeu73Sh509611,88eahm4r228e6b4  · 

MÉMOIRES DE RIJAL BLADOUKKALA – MAZAGAN et EL JADIDA

SBAYOU – CHAKIRI – CHERGUI

Les maisons de Si Sbayou et Si Chakiri étaient l’une juxtaposées a l’autre juste derrière le Collège Poly, le père de Si Sbayou portait un Tarbouche Rouge et travaillait au Cadastre.

J’étais élève au Collège Poly a cette date dans la même classe que Abdelkrim Chergui, le fameux Ailier Gauche Krimou du DHJ et le Frère Benjamin de Si Lyazid Chergui Allah ya Rahmou wa Rahm Si Driss Chakiri .

Mes deux sœurs étaient des grandes amies des filles Chakiri, toutes ensembles étaient des Maîtresses-d’Art dans la Dactylographie et la Sténographie et cela grâce au College Ait Kaci.

Nous, on connaissait bien les fils de Si Sbiyou et Si Chakiri. La Famille Chakiri avait un autre nom plus local [Hey les Doukkalis je viens de me rappeler en piochant dans notre mémoire, on les appelait a l’époque, Ouled Soukar, et cela ne m’étonne nullement du fait, ils étaient tous des delicieux] et d’autre part les fils de Si Sbayou, souvent devant leurs maisons et utilisant le mur du terrain des sports du Collège Poly, durant les heures creuses, on jouait au foot devant leurs maisons qui a l’époque avait beaucoup de terrains vagues autour.

Derrière leurs maisons, se trouvait aussi un de nos Maîtres Si Boujemaa a l’Ecole Primaire Foch et encore une fois, avec Abdelkrim Chergui sur les memes bancs de cette école faisant de lui non seulement juste mon camarade de classe mais mon Ami d’enfance.

En face de Si Boujemaa, c’était la Maison de Caid Si Boubker qui durant cette période servit de lieu des Istiqlaliens et des Scouts Istiqlaliens – Kechafa et juste sur la droite, la Derdouba de Khatib et Boujibar et la Ruelle qui emmenait a la maison de Ouled Toumi et la Famille Behbouhi et Ouled Ghanem après Collège Kaci.

Ouled Ghanem était en fait le Surveillant Général au Collège Poli.

Dans un carré de superficie ne dépassant nullement 1000 mètres on a un conglomérat de familles réputées avec des mémoires prestigieuses dans cette Ville Mazagan-El Jadida, ou tout le monde s’appelait et s’interpellait par Ould ou Bent, comme une grande tribu de la même Famille.

MÉMOIRES PRÉCIEUSES DE RIJAL BLADOUKKALA

Sodaigui Ali SSI Said El Mansour Cherkaoui

Ce qui m’avait toujours fascine’ , c’est les portes de ces maisons avec la khokha et la Dakaka en Bronze.la ceramique de Dar Ben ghanem m’avait toujours seduit .les arcs et les poutres aussi …

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui Si Sodaigui Ali de la maison de Si Boubker a celle des Ouled Ghanem, la première un riad et la deuxième avec le balcon a l’intérieur et le carrelage tout le sol et autour de tous les murs depuis l’entrée de la maison, une fraîcheur sereine se dégageait de ces battisses bâties avec gout, amour et style que rien ne pouvait rivaliser avec, de vrais demeures de bonté et de charme, le style des maures dans sa traduction, la plus authentique.

Sodaigui Ali

Sodaigui Ali Oui Ssi Said El Mansour Cherkaoui.Mahabatana .je garde le parfum sec des souvenirs de mon enfance dans la maison du kaid Ssi Boubker.le citronier au centre et l’orangier .les grands salons avc mubra bahja jaune .le verre iraki des portes de ttes les couleurs .le kirat et lmzihri et warka avc rozza au fond du plafond .tout ca ressemblait exactement avc qlq differences a nos maisons au Douar sdaygat a la ville Mochtaray (gharbia) connue ds l’hidtoire par le nom : Al madina.les cheminees blanches sur les toits ds maisons qui degageaient la fumee blanche des cuisines .les kobas avc des niches en ciramique .chaque maison etait compsee du : Dar et douiria .ainsi que Dar drari (la maison des hommes separee du Dar et douiria…

Bouchaib Benouarrek

Bouchaib Benouarrek Je pense si ma mémoire est bonne que Ould Ghanem était au collège Rafi (Kaci).

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui Bencherki Abdellah Ouled Walad Bencherki de Derb Daya et non Sfa etait le Surveillant General a Ait Kaci, y compris lors de la tenure du Directeur Si Bathawi, je suis aussi un Ancien Eleve du College Mohamed Rafi. Eh Oui, Si Bouchaib Benouarrek, j’ai fait le tour de l’education mazaganaise et jdidi de long en large de Foch a Kaci en passant par le Lycee et Poly

Sodaigui Ali

Sodaigui Ali Je crois de Dar oueled Bencharki etait au Derb ben Driss

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui Sodaigui Ali les bencherki dont je parles c’est a cote des Hmine et des Belfakir.

El Mostafa Larhnimi

El Mostafa Larhnimi Si allal Bencherki le père de Feu SI ABdellah qui deviendra le Directeur DU COLLEGE RAFII HABITAIT AU QUARTIER DAYA dans la rue qui fait jonction entre jules vernes ou de trouve la Maison de Hj Moussa Belfakir et l’avenue Hassan II .

Si Allal est l’oncle de Si Abdelkrim et Feu Si El Mostafa Bencherki .

Pour mon Cher frère Bouchaib Benouerrak c’est l’un des Benghanem qui était au collège Rafii et l’autre était au collège Abouchaib (Poly)

Sodaigui Ali

Sodaigui Ali Oui exact Ssi Said El Mansour Cherkaoui et Ssi El Mostafa Larhnimi.le Bengahanem de Rafy etait mon prof de physique .il s’appele : Tibari generation du feu Dr Najmi.

Wadjinny Abderrahman

Wadjinny Abderrahman Il me semble que “poly “,du nom de son directeur, était une école primaire devenu le

collège Abou Chouaib Addoukkali (1962? )avant son transfert à lalla Zahra(l’ancienne primaire devenant coll. lalla Meriem pour filles )et le surveillant général en était plutôt le rigoureux M. Abbadi sous les

les ordres du non moins rigoureux M. Hattab ,directeur jeune ,décédé tout aussi jeune .A moins que ma mémoire ne me joue des tours.

El Mostafa Larhnimi

El Mostafa Larhnimi Excat

Si Wadjinny Abderrahman, completement raison mais moi et Les deux Krimou Abdelkrim Chergui, et Krimou Moundib Allah ya Rahmou, les deux freres Sahel, Si Ahmed et Bouchaib, Abdelmajid Kamili, Bouchaib Nejmi, Hcina Kheir et Mustapha Lammaa (Allah ya Rahmhoum), Larbi Adnouni (fils de mi Fatima du Foundouk du Souk), Mallem Driss Ba Habra (Guezzar), Ghadbane (fameux joueur de Lalla Zahra), Dezzaz (Grand Joueur aussi Lalla Zahra et DHJ), Tibari Ouled Karkachi (le fameux Tacheronnnne dont le magasin de vente du materiel de construction se trouvait juste a cote), Chboubi Abderrahman, et Tantaoui si Mohammed (allah ya rahmou – Gardien de but de notre Equipe Blaya, Ittihad Dar Chabiba et Rachad et EJUC – UCEJ Handball) et j’en passe ont tous ete avec moi des élèves en compagnie de 2 classes de jeunes filles dont une etait mixte sous la direction de Monsieur Poly, alors que Ouled Si Hattab était encore Professeur d’Arabe et Si Abdessalam Abbadi était encore un Maître d’Ecole Primaire, un collègue et grand ami de mon Grand Frère Si Abdessalam Cherkaoui et aussi de la Famille des Ouled Abadi de Sfa, dont le Fameux Karouchane, notre Paul Newman (Allah ya Rahamhoum) c’etait le cousin de Abdellah Abdallah El Khaoua

Par la suite, les deux annees presque après, Si Hattab etait devenu Directeur et Si Abdessalam un répétiteur alors que Ouled Ghanem était encore le Surveillant Général.

L’Année dont je parles l’Équipe de Football avec Krimou Chergui avait atteint la Finale des jeux scolaires a Casablanca et notre Equipe de Volley Ball avait atteint aussi la Finale a Casablanca et notre entraîneur était Bouchaib Jedlane, notre Répétiteur était le Premier International de notre Ville et cela dans l’Equipe Nationale Marocaine (allah ya rahmou wa jallil alihe rahma wa ghofrane fi firdousse naim, ameen)

Wadjinny Abderrahman

Wadjinny Abderrahman En tout cas les details que tu décris ,cher Said, prouvent que la tiennent est tt simplement fabuleuse ! Khamsa ou khmis !

Bouchaib Benouarrek

Bouchaib Benouarrek Larbi Adnouni sa mère est mi Ghalia quant à mi Fatima Sahraouia qui tenait un petit resto derrière la kessaria de Tazi son fils faisait des études en URSS.

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui tu as raison mon Très Cher Ami Si Bouchaib Benouarrek, c’est la deuxième fois que tu me rappelles cela et franchement, je ne sais pas pourquoi je repete la meme chose encore. J’aimais beaucoup Mi Fatima alors je la vois en tout dans le Souk Kdim

Remerciements sympathiques pour continuer a être une mémoire de notre ville.

.

Amine Jahidi

Amine Jahidi Salam my said si boujemaa ce n’était pas le père du feu chakir qui était dans l’enseignement. si c’était lui sa maison se trouvait en face de la maison de la famille nejmi,parce que je suis né juste à côté dans la maison de si lhanioui juste en face de la maison du feu lkhtib.

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui Exactement a Si Amine Jahidi, ce que nous appelions a l’époque la Derdouba, la rue de Khatib, Aboujibar d’un cote et Caid Si Boubker de l’autre a gauche dont la rue emmenait vers Saniya et Sekaya Garaba jute derrière le mur du Collège Ait Kaci et Sekwela primaire des Filles du Derb Hajar.

Allah ya Rdi Alike, Exactment, Bouchaib Nejmi etait aussi un camarade de classe au College Poly, le beau gosse et l’elegant joueur de notre Diffaa Hassani Jadidi – DHJ, la frange des cheveux comme la soie et cela avant même que les Beatles ne se coiffaient ainsi.

Mes remerciements familiaux pour cette précision précieuse.

En quelle année habitait Si Mhamed Jahidi dans cette Maison?

(Allah ya Rahmou wa Jallil alihe Rahma fi Firdousse Naim et aussi pour Si Mokhtar et Sidi Ahmed Jahidi)

Amine Jahidi

Amine Jahidi my said on a habitė dans cette maison entre 1966 et 1979.

Said El Mansour Cherkaoui

Said El Mansour Cherkaoui Si Amine Jahidi, thank you Little Bro – Petit Frèrot – En 1966, j’étais encore Cadet et Si Ahmed Jahidi, ton oncle (Allah ya Rahmou) me faisait jouer avec l’équipe première de l’USEJ Basket Ball d’El Jadida en compagnie de ton père Sidi Mhamed (Allah ya Rahmou). En 1973, j’ai mis les voiles destination Montpellier, l’Hérault pour devenir le Héros de la Vagabonde Internationale. Grace aux Jahidi que je suis devenu un Basketeur a ce niveau, Sidi Ahmed Jahidi etait mon Maitre, mon Mentor et mon Conseiller ainsi celui qui sauva mes etudes, je ne peux jamais assez le reconnaître dans cette vie. Je sais de quoi je parles, un autre Pere pour moi avec tous les respects que je dois a mon Pere, je le dois a Sidi Ahmed Jahidi et Sidi Ahmed Gharbi, le Cousin directe de Rachid El Gharbi

Sidi Ahmed Jahidi Ouled Si Lahcen et Sidi Ahmed Gharbi Ouled Si Driss.

Que de larmes de joie et de peine, le miel et le goudron dans la même assiette pleines de ces mémoires comme des rochers sur le rivage de cette Cite de l’Atlantique, immobile mais sculptant le flot des vagues de nos mémoires qui viennent s’échouer sur le sable paisible de notre existence pour dessiner des formes écumantes de nos images et nos cliches qui ont immortalisé les uns par rapport aux autres dans notre subconscient éternel et profond, la ou nos racines se rejoignent dans cette terre bénie par nos pères comme par nos ancêtres communs, frères et sœurs.

***********************************************************************************

Comme j’ai écris plus haut et que je recopie ici, toi, Si El Mostafa Larhnimi, Si Sodaigui Ali et Si Bouchaib Benouarrek, par vos précisions de la mémoire de Mazagan et El Jadida, vous etes tous des beaux souvenirs qui confirment cet écrit:

“Dans un carré de superficie ne dépassant nullement 1000 mètres on a un conglomérat de familles réputées avec des mémoires prestigieuses dans cette Ville Mazagan-El Jadida, ou tout le monde s’appelait et s’interpellait par Ould ou Bent, comme une grande tribu de la même Famille.”

Wa Allah ya Hfadkoum wa tawil Oumrakoum bi Saha wa Tissir, vos enfants seront Fiers d’avoir des Peres avec une telle Connaissance de son Terroir Doukkali. Tabarka Allah Alikoum wa ha RIJAL BLADOUKKALA

View post

https://www.facebook.com/Dr.saidelmansourcherkaoui?__tn__=%3C*F


Said El Mansour Cherkaoui

sroSdtenop40mM80h2ta80r1umct,a i8aui2962guu5m68508lh4g 2i8h1  · 

La vraie valeur ne se mesure pas par le nombre des années, et la nous avons eu un Homme qui dédia sa vie a l’émancipation athlétique de sa Ville et de son Pays: Lyazid Chergui que son plus jeune Frère honore par la description de la raison d’être de cette présence royale a tous les niveaux de notre Histoire.

En effet c’est Krimou – Abdelkrim Chergui – Frère Benjamin de Lyazid Chergui apporte les précisions suivantes, qu’il soit remercié ici pour ces précieuses indications:

Parce qu’elle rappelle si besoin est le sacre du père spirituel du DHJ, du wissam catégorie :”excellence” décerné par notre auguste roi feu hassanll et remis par notre souverain actuel mohamed Vl que DIEU glorifie et protège encore Prince héritier à l’époque. C’était le 07/03/1993 lors de la finale de la coupe du trône qui opposa le KACM de Marrakech au MAS
de FES au complexe sportif moulay abdellah à RABAT remportée par le KACM sur le score de 1 à 0. 

— in Rabat, Morocco.

  • Moulay ElArbi Chaibi Zenfariاللهم جدد عليه برحمتك
  • Rachid Adliالله يرحمه ويغفر له ولكل المسلمين والمسلمات والمؤمنين والمؤمنات. C’était un grand homme. Ami frère parent conseiller généreux rien à lui reprocher. Des hommes comme lui n’existent plus. الانقراض الإنساني و الأخلاقي.
  • Made in Doukkala – MarocDes hommes comme Si Lyazid Allah ya Rahmou existent toujours et c’est lui qui leur sert de modèle, avec la seule différence que ces hommes n’ont pas le pouvoir que lui avait mais cela ne l’avait nullement empêché d’être l’homme exemplaire qu’il est pour nous jusqu’à ce jour
  • Rachid AdliC’est devenu un métier être président .de nos c’est l’économique qui guide ou preside
  • El Moustapha BelabbesTrois personnalités éminentes et très influentes étaient très liées au défunt. Les généraux Benslimane et Kadiri (de purs jdidis) et le fameux Haj Médiouri qui joua au sein du DHJ dans les années 60. Puisse Dieu avoir le défunt en sa sainte miséricorde .

View post


Active

Said El Mansour Cherkaoui

odpstrSoen,806ilc83M9f c72320clirt1ahaaa6ha0l77106cim09 t7c1  · 

Ahmed Mounir Benyous deuxieme a partir de la droite (accroupis)

  • Mouhammed SelmaneC etaient de de grands joeurs que ceux qui sont morts que Dieu aient leurs ames en pitie ceux qui sont en vie que Dieu les protege AmenAbderahmane Farkhi replied ·3 Replies
  • Larbi BenmoussaTrès heureux de savoir que j ai deux amis qui ont fait partie de cette grande equipe du DHJ. Et A qui je transmets mon grand bonjour. Mounir Benyous et Said Cherkaoui le multi-sportif Jdidi2

Zaidane SigmaFoot

Haj Mohamed Benjelloun , Président Fondateur du Wydad Casa , debout à gauche , costume noir et chemise blanche !


Said El Mansour Cherkaoui shared a memory.

oedtsnopSraa1h127c56ltfh819m01ut7muhm05f0uilahm411l7h2uh7134  · 

Shared with Public

Public

7 Years Ago

See your memories

Active

Said El Mansour CherkaouiMazagan Magazine

oedtsnopSraa19127c56ltf18r9m0 at7m,hm25f0uh6ahm411c702Mh 134  · Mazagan, Morocco  · 

Les Deux Piliers Centraux du Football Marocain et du DHJ

Le Grand Frère de notre Si Khalifa:

Le Défenseur Inébranlable et mon Grand Mentor et Entraîneur, l’autre Baba: Samam

Le Grand Frère de notre Krimou:

Le Soutien Intangible et le Président Intègre: Lyazid Chergui

La vraie valeur ne se mesure pas par le nombre des années, et la nous avons eu un Homme qui dédia sa vie a l’émancipation athlétique de sa Ville et de son Pays: Lyazid Chergui que son plus jeune Frère honoré par la description de la raison d’être de cette présence royale a tous les niveaux de notre Histoire.

En effet c’est Krimou – Abdelkrim Chergui – Frère Benjamin de Lyazid Chergui apporte les précisions suivantes, qu’il soit remercié ici pour ces précieuses indications:

“Parce qu’elle rappelle si besoin est le sacre du père spirituel du DHJ, du wissam catégorie :”excellence” décerné par notre auguste roi feu hassan ll et remis par notre souverain actuel mohamed Vl que DIEU glorifie et protège encore Prince héritier à l’époque. C’était le 07/03/1993 lors de la finale de la coupe du trône qui opposa le KACM de Marrakech au MAS de FES au complexe sportif moulay abdellah à RABAT remportée par le KACM sur le score de 1 à 0. ” Fin de citation.

Allah ya Rahmouhoum wa Jallal Alihoum Ghofrane wa Firdouss Mouaminine Ameen

Krimou – Abdelkrim Chergui

Cette précision apportée par Krimou – Abdelkrim Chergui a propos des deux équipes se disputant la Coupe du Trone, KACM de Marrakech et MAS de Fes, m’inspira ces trouvailles historiques marocaines.

On dit que l’Histoire se répète et effectivement la nous l’avons sur un terrain sportif.

Marrakech contre Fes: Une Dispute Royale Historique du Trone Marocain:

En fait, cette confrontation sportive de la Coupe du Trône fut dans le temps sur le Champ politique et institutionnel de l’Histoire ancienne et meme moderne du Maroc. Des disputes emergerent entre les deux villes pour l’acquisition d’une reconnaissance royale et de devenir le lieu ou reside le Souverain.

La plus récente fut du debut du siècle précédent durant lequel le Trône Alaouite fut disputée entre deux Frères que le Maréchal Lyautey manipula a sa guise pour faire aboutir ses visées colonialistes au Maroc et cela entre Moulay Abdelazziz et Moulay Hafid.

La aussi Marrakech l’emporta par la désignation de Moulay Hafid comme le Souverain et le Tenant du Trône Marocain.

http://www.eljadidasat.info/…/1349-lyazid-et-samame-les…

Said El Mansour Cherkaoui

spooStedrnha0tM0,4m060ht48c16012h8t9cfc1097mhir cl70liat tuh  · 

J’ajoute ceci pour l’Histoire de notre ville, on passait a cote du Cafe Souss ou bien dans le coin, il y avait un petit coin qui preparait de delicieux sandwich de fromage et du Raib en verre et entre ce petit coin et un magasin tenu par Haj pour la vente des habits, se trouvait une petite Sacca, la exactement venait Samam et la on le saluait et on l’embrassait, c’était comme un lieu béni par sa presence et a gauche de la meme Sacca, existait une photo encadrée, devine de qui, notre Grand Samam Beau comme Aigle Royal Doukkali baisant la main du Roi Mohammed V avec son Tarbouche Watani lors d’un match international qu’il joua avec l’Equipe Nationale Marocaine de Foot Ball.

La presence de Samman qui se tenait la debout et cette photo de Mohammed V qui était le plus adoré des Rois au Maroc rendait ce lieu majestueux, magique et de pèlerinage, il fallait toujours venir saluer le grand Maalem Samam face a un autre grand de notre Histoire de Liberation Nationale, Sidi Mohammed Khamisse.

Sur cette photo existe Samam et son Frere Si Khlifa et je reconnais en tout 7 Jdidis ici mais je vous laisse le loisir de les nommer, alors on va creuser dans nos meninges doukkali et cela sans ménage.

OK! donc j’attends votre sursaut nationaliste Doukkali et fierté Jdidi,

Manifestez votre amour pour cette illustre bouquet de virtuoses du ballon rond

Wa hiya Jwad 

— in Mazagan, Morocco

Said El Mansour Cherkaoui

trnsopeoSd9t4h0am 8c66f2aa4i80lma,68ahr50guc3M 1t0157igu165h  · 

Les Fenanas du Ballon Rond – DHJ

Notre Diffaa Hassani Jadidi 

— in Mazagan, Morocco.

  • Mouhammed Selmane
  • Mouhammed Selmane
    • ActiveSaid El Mansour CherkaouiRda Wa Halwa Makrda Sammam fi Yamou il faut mettre les noms des deux autres ici pour que le reste d’El Jadida les Reconnais Veuillez les ajouter Mouhammed Selmane
      • Like
    • 7y
    • Mouhammed SelmaneSammame de son vraj nom mohammed moaawiya Allah yarhamo c etait l arriere central du DHJ Sa fonction Sapeur ponpier dans ce temps il ny avait pas de professionalisme comme j etais maitre nageur il etait mon chef un tres bon chef pour la photo 72 celui qui est cote c estait un jdidi je ne me rappelle plus de son nom sauf qu il est boucher Dans l autre photo c est un marrakchi de passage Autrefois les relations Marrakech et El jadida etait Remarquables combien de masch de vb de han de basket de foot ont lieu a la plage ou a lasalle des sports
  • Bouchaib El Moustaidالله يحفظك مولاي سعيدرجعتينا للايام الزاهية لمدينة الجديدةيا حصراه
  • محمد عمديالزمن الجميل زمن اليزيد وبوجمعة وديدي والعبدي والطحطاوي وبوكري والاشهب وبوعطرة وكريمو والمعروفيالحاج خليفة معاويةالله الله على الايام الجميلة… See more

Said El Mansour Cherkaoui

rnsepSotod887M cmi95ghhmc4c2g6hflrg,lt0 m5t943ch0a20t1c1a26i  · 

Les Héritiers des Fenanas: Abdelkader Chellal – Le Grand Maalem de notre Génération

Notre Equipe cosmopolite – Chaque fois que je regarde cette photo, c’est Abdelkader qui m’occupe la pensée.

Avec Spaniya, Maaroufi, Abdelwahab, Chkaike, figurant dans cette photo, et Bouatra, Boujamaa, Chiadmi, Benmhamed, Samam, Si Khalifa, Tahtaoui entre autres, Abdelkader Chellal participa directement dans la montée du DHJ a la premiere division dans un des matchs les plus mémorables de l’Histoire de notre club.

Abdelakader Chellah, Ouled Mellah et Rjila, pouvait jouer dans toutes les positions et avec grande classe, il aurait eu une carrière formidable en biais a celle d’historique chez nous, si il avait été promu sous d’autres cieux et d’autres temps.

Pour moi, Abdelakader Chellal était de la classe de Netzer, Rivera, Mazzola et DiStephano.

En plus de cela, c’était un très bel homme avec allure, élégante et des manières nobles a tous les points de vue de la personnalité comme dans l’expression de ses actions avec les autres – Mouhadab wa Mouaadeb bi Ihtiram Nafsi.

Krimou Gouchi – Abdelkrim Chergui as always behind the soccer ball. 

Said El Mansour Cherkaoui

odpstrSoen,806ilc83M9f c72320clirt1ahaaa6ha0l77106cim09 t7c1  · 

Cette photo est unique dans son genre, elle appartient a Si Mohamed Maaroufi, un ami, un frère et un coéquipier, avant que je partes en France, je suis allé lui rendre visite pour le saluer a Sidi Bouzid, il m’a dédicacé cette photo qui était la plus récente de lui a cette époque et remis avec ses propres mains en me disant la comme tu vois maintenant, je te regarde d’ici la ou tu es et cela c’était en 1972-73.

Depuis lors, cette photo a traversé monts, vallées, océans et continents a mes cotés et maintenant au mois de Mars 2016, Sidi Mohamed Maaroufi est encore la a me regarder et échanger un regard amical entre nous deux par dessus le Monde et ses distances., soit plus que 43 ans de présence d’esprit dans la proximité de la pensée et de la mémoire et a travers cette photo.

Qu’Allah ya Hafdou wa Tawil Oumrou Bi Saha Ameen. Une Grande et Digne Personnalité dans ma Mémoire Sportive et Humaine. 

Said El Mansour Cherkaoui

odpstrSoen,806ilc83M9f c72320clirt1ahaaa6ha0l77106cim09 t7c1  · 

Au Premier Plan, Said El Mansour Cherkaoui sous le maillot du Rachad Club d’El Jadida, Arriere Central et Demi Offensif (Nommé Rattine par ses Coéquipiers par respect au Grand Joueur Argentin, Boca Juniors qui arborait a l’époque le meme design et maillot qu’ici) sur la droite est M’hamed Ouled Nassrani, fameux ailier gauche qui pouvait être a l’aile droite ou gauche sans transition.

En realite, Si Mohamed Maarouf Bourass qui m’avait donné la Keniya de Ratin et cela depuis les matchs que notre quartier [y compris avec notre equipe Itihad Clud d’El Jadida a Dar Chabab] jouaient contre Ouled Lalla Zahra et Derb Ghalef au terrain plateau et au Noor Kamar.

A part les joueurs du Rachad, Baba, Bertou (douanier), Moulay Said Hamri, Mjid Ouled Mehdi, et Abderrahman Tahtaoui qui furent en premier des joueurs du Difaa Hassani d’El Jadida (DHJ) et comme je suis montré sur cette photo au Stade de l’Idéal de Casablanca, ou débuta Larbi BenBarek, je jouais avec le Rachad Club d’El Jadida, a la meme époque j’étais aussi au DHJ comme remplaçant, réserviste et joueur dans des tournois amicaux et en coupe.

Dans la petite et la grande Histoire du DHJ et du Rachad, je suis le seul joueur qui fut transféré au DHJ a partir du Rachad et que je continuais a jouer avec le Rachad Club d’El Jadida selon leurs besoins de defense contre des équipes solides, surtout en
déplacement comme dans ce cas la.

Lorsque Paul Orotz ne me retenait pas dans sa liste de remplaçants, je partais avec le Rachad pour jouer en déplacement. Ce match est l’un deux contre l’Etoile de Casablanca. 

See less

— at Terrain Ideal, Casablanca .

+3

You May Also Like

+ There are no comments

Add yours